allaitement bébé ostéo chiropracteur

Allaitement : pourquoi consulter un chiropracteur ?

« Comment un chiropracteur peut m’aider dans mon projet d’allaitement ? »

En tant que chiropracteur spécialisée, j’interviens principalement dans la partie Bébé du duo Maman/Bébé que met en lien l’allaitement maternel. Le rôle du Papa n’est d’ailleurs pas à négliger dans le projet d’allaitement alors rectifions… parlons du trio Maman/Bébé/Papa !

Mon travail consiste à vérifier le « bon fonctionnement global » de Bébé. La succion étant l’une de ses actions principales, je m’intéresse à la prise du sein : ouverture de bouche, succion, déglutition, placement de la langue… mais aussi est-ce que Bébé a des tensions au niveau de sa machoîre ? Un frein de langue restrictif ? D’autres freins buccaux ? Des tensions crâniennes associées ? Si un sein fait plus mal que l’autre, est-ce parce que Bébé tourne moins bien la tête d’un côté ?

Par ailleurs, Bébé a t-il une posture très tendue dite cambrée vers l’arrière ? Ou tendue sur le côté, dite « posture en virgule » ?

Respirer et manger sont les deux fonctions primaires de survie des nouveaux-nés. Après sa première respiration, la réponse première de Bébé est de chercher le sein de sa mère. On note d’ailleurs que le réflexe de succion le plus intense est présent 20 à 30 min après la naissance.

Schéma de la partie antérieure du cou, où l’on peut voir une partie des muscles nécessaires à la succion/déglutition.

Pour effectuer la séquence succion/déglutition/respiration, Bébé utilise 6 nerfs crâniens, 22 os crâniens, et pas moins de 60 muscles (volontaires et involontaires).

Mon rôle est d’examiner le fonctionnement et détecter les tensions/dysfonctionnements des structures mis en jeu lors de cette séquence. En ajustant de manière douce et précise pour relâcher ses tensions, Bébé est alors plus en capacité de pouvoir téter avec une meilleure étanchéité. Ainsi, la prise en charge du chiropracteur va lui permettre d’avoir la capacité physique de mieux téter. En conséquence, Bébé va moins :

  • Se fatiguer à téter : le claquement de la langue est un signe de fatigue !
  • S’énerver au sein : Maman se trouve dans une situation de « rejet », le lien d’attachement entre la mère et l’enfant peut être altéré
  • Avaler de l’air : une meilleure étanchéité permet de limiter le risque de RGO et de profiter d’une digestion facilitée
  • Avoir un sommeil plus réparateur : une bonne succion diminue les battements cardiaques et l’activité métabolique et donc augmente la sensation de calme
Un début d’allaitement compliqué permet souvent de mettre en lumière des tensions importantes chez Bébé, suite à sa naissance et à la grossesse dans la majorité des cas.

Les difficultés peuvent également être perceptibles vers 3-4 mois, car c’est la période à laquelle le réflexe d’éjection fort de Maman peut se réguler et ainsi Bébé doit adapter une succion plus efficace pour téter.

delemot-chiropracteur

Je travaille en collaboration avec des consultantes en lactation IBCLC, qui effectuent un travail remarquable auprès des familles en les préparant et en les accompagnant tout au long de leur projet d’allaitement (mise en place, difficultés, retour au travail etc.).

Un bébé ajusté par un chiropracteur au début de sa vie sera d’avantage en capacité d’avoir un développement neuro-psycho-moteur et affectif optimal.

Si vous souhaitez d’avantage d’informations concernant les causes des tensions de Bébé, je vous invite à lire un article de Maman Lune : ici !

Un autre article, signée Au sein en Douceur (Dr Caroline de Ville, médecin et consultante en lactation IBCLC) sur les bienfaits de la Chiropraxie, avec interview vidéo d’une chiropracteur : interview vidéo d’une chiropracteur ici ! 

Découvrez un autre article, du magazine Hotmilk, au coeur d’une consultation pédiatrique chez un chiropracteur ici !

Bonne découverte de la Chiropraxie !

Photo couv’ : Rebecca Coursey